A406 North Circular - Londres

Ampera diminue sensiblement la consommation d'énergie et les émissions de CO2 sur cet axe majeur de la capitale britannique

L'A406 North Circular Road est un axe routier majeur autour de Londres. Il s'étend sur plus de 40 kilomètres reliant Chiswick à l'ouest de la capitale à Woolwich, sur le flanc est. Avec la bretelle sud (South Circular Road), l'A406 forme un périphérique autour de Londres qui connecte la banlieue à la capitale en traversant des quartiers comme Wembley, Willesden, Ealing, Southgate, Tottenham, Woodford et Barking.
L'A406 comprend une grande variété de routes, des voies express à double sens de circulation via 2x3 bandes aux rues urbaines bordées de bâtiments résidentiels. Londres étant l'une des villes les plus peuplées du monde et cet axe routier l'un des plus populaires, les embouteillages sont fréquents.

Une portion de la North Circular Road entre la M11 et l'A13 a été créée en 1987 pour fluidifier le trafic.

Schréder a travaillé avec Ringway Jacobs - responsable de la conception et de l'installation - pour renouveler l'éclairage routier de cette section. Ce projet s'inscrit dans le cadre d'un renouvellement général de l'éclairage urbain mené par Transport for London (TFL). La gestion de tous les luminaires par le système Harvard est un aspect important de cette rénovation à grande échelle. Cela permettra à TFL de gérer l'allumage et la gradation horaire selon la densité du trafic ou les conditions météo en temps réel depuis une salle de contrôle plutôt que de s'en remettre à des cellules photoélectriques individuelles sur chaque luminaire. Cette solution traditionnelle en Grande-Bretagne peut en effet conduire à l'allumage/extinction des luminaires à des moments différents.

Schréder a fourni des Ampera Maxi (128 LED) pour remplacer les anciens luminaires équipés de lampes sodium haute pression de 250W. Cette nouvelle installation va considérablement réduire la consommation d'énergie.

Lorsque Londres aura totalement achevé le renouvellement de son parc lumière, on estime que la facture énergétique annuelle diminuera de 1,85 million de livres sterling (2,6 millions d'euro). Cette économie d'énergie se traduira également par une diminution des rejets de CO2 de 9.700 tonnes par année, contribuant ainsi aux objectifs ambitieux du Maire de Londres de réduire les émissions de dioxyde de carbone de 60% d'ici 2025.

Imprimer cette page Télécharger les photos

Your browser is currently not supported

Don't worry, there is an easy fix. All you have to do is click the link below and follow the instructions.

outdatedbrowser.com