France - Français Changement

L'éclairage routier en milieu urbain

Un système d'éclairage hautement performant est nécessaire en cas de trafic dense

L'éclairage routier en milieu urbain

Exigences photométriques

En règle générale, les grands axes urbains doivent être éclairés conformément aux voies de type M1 ou M2, telles que décrites par la norme 115-2010 de la CIE et ce, en fonction de leur importance et du trafic.

Les différentes valeurs des critères d'éclairage en la matière sont les suivantes:

Type M1  Lave = 2,0 cd/m²  Uo ³ 0,4  Ul ³ 0,7  TI £ 10 %  SR ³ 0,5
Type M2  Lave = 1,5 cd/m²  Uo ³ 0,4  Ul ³ 0,7  TI £ 10 %  SR ³ 0,5

 

Sources lumineuses

Les axes urbains exigent une luminance plutôt élevée, qui implique d'utiliser des lampes relativement puissantes. Le rendu des couleurs se révèle moins important que lorsque l'on souhaite éclairer des zones commerciales ou piétonnes telles que les centres urbains.
C'est pour cette raison que l'on opte le plus souvent pour des lampes sodium haute pression pour ce type de route. Cependant, on peut également choisir la lumière blanche si l'on tient à une ambiance agréable et un meilleur rendu des couleurs.

 

Luminaires

Les luminaires retenus pour éclairer les axes urbains doivent afficher une étanchéité élevée (au moins IP 66), de sorte à conserver les mêmes performances le plus longtemps possible.
La résistance aux chocs mécaniques doit correspondre au moins à un indice de protection IK 08, conformément à la norme CEI n°62262.
De préférence, ces luminaires doivent respecter les exigences du label "Lumière Verte" de Schréder.

 

Configuration de l'installation

Le rendement et la fonctionnalité de l'éclairage sont d'une importance cruciale. L'esthétique peut toutefois être préservée en utilisant des luminaires fonctionnels et bien conçus, à l'instar de la gamme FURYO. La facilité de maintenance (remplacement des lampes) s'avère essentielle pour réduire les frais.
Relativement importante, la hauteur du luminaire dépasse rarement les 12 mètres.
Dès que cela est possible, on opte souvent pour une installation centrale (ou dans la partie centrale) ou située d'un seul côté de la route.
L'installation doit afficher un bon rendement énergétique, avec un SLEEC-L (Street Lighting Energy Efficiency Criterion Luminance based, ou Critère de rendement énergétique de l'éclairage routier basé sur la luminance) maximum de 0,8 W/m²/cd/m².
Une connaissance précise des caractéristiques de la réflection de la lumière de la surface de la route est fondamentale pour atteindre ce rendement. Notre système exclusif, appelé Memphis, permet de mesurer ces caractéristiques.

L'illustration ci-dessous décrit une installation typique pour un axe urbain.

 

Exemples d'éclairages d'axes urbains

Luminaires MAYA Maxi placés sur des poteaux Lutecia de 12 m de haut, et installés d'un seul côté d'une route à 4 voies.
Les luminaires MAYA sont dotés de lampes sodium haute pression de 400 W, afin de donner une luminance conforme aux exigences des routes de type M1 (2 cd/m²).

Le Maya illumine la plupart des grands axes de Porto

Luminaires FURYO 3 placés sur des poteaux de 10 m de haut, et installés de part et d'autre d'une route 2x2 voies.
Les luminaires FURYO 3 sont dotés de lampes CosmoWhite de 140 W, afin de donner une lumière blanche et une luminance conformes aux exigences des routes de type M2 (1,5 cd/m²).

Le Furyo illumine une artère principale de Berlin
Imprimer cette page

Your browser is currently not supported

Don't worry, there is an easy fix. All you have to do is click the link below and follow the instructions.

outdatedbrowser.com